CorpsetGraphie

IMG_4981

Me revoilà avec un paquet de photos ! Cette fois-ci nous devions réaliser un projet avec une sculpture en scotch. J’ai collaboré avec Sara et Maud. Cette sculpture devait rentrer dans le thème du « corps » et de la « graphie » qui formait  le jeu de mots « chorégraphie ».
Nous avions comme idée de départ de créer un humain entier que nous mettrions en scène dans plusieurs décors. Alors que nous étions en train de faire le bras, Sara a remarqué que ça ressemblait beaucoup à une tête de dinosaure. Nous sommes donc partie sur cette idée. Nous l’avons réalisé et nous avons ensuite pris neuf photos correspondant au neuf lettres du mot « dinosaure ». Par exemple le dinosaure mis en scène avec un dos, pour le « D », ainsi de suite. Nous en avons tiré une petite publication que nous avons voulu graphique pour répondre au sujet.

Une mini cabane originale !

IMG_4834

Alors voilà ! Désolé de ne rien avoir posté durant deux mois. En fait, entre temps j’ai fais un projet avec une amie de ma classe, mais c’est un projet en volume qui prend beauuucoup de place. Du coup, on l’a ramené en classe mais je le ramènerai pas chez moi avant un petit temps (je le laisse dans la salle d’art plastiques). Mais voilà enfin un nouveau projet ! Cette fois-ci, comme pour le nouveau petit chaperon rouge, j’ai collaboré avec Sara. On devait réaliser une « mini cabane originale ». Elle ne devait pas dépasser 30 cm. J’avoue qu’on a un peu triché. Une fois rétractée, elle ne dépasse pas 30 cm, mais quand on la déploie, elle prend plus de place ! Elle est composée de deux modules reliés par un pont qui peut se transformer en toboggan. Au début on voulait la remplir de coussins de toutes les couleurs. Sauf qu’il s’est avéré que ça ne faisait pas si bien. Pour faire plus léger, on a juste mis du rembourrage, qui donne la consistance d’un nuage, avec quelques coussins roses en plus ! Comme je trouve que la chose la plus importante d’une cabane est la balançoire, je voulais absolument qu’on en ai une. C’est une cabane toute en légèreté  plutôt destinée à passer du bon temps au calme dans un décor idéal, du moins, c’est comme ça que je la vois. On pourrait même imaginer qu’elle soit gonflable et qu’on puisse l’emmener en voyages. Les deux personnages sont là pour montrer l’échelle. Ils sont réalisés dans une matière très légère, la patarev. J’espère que ma cabane vous plait !

Petites bagues

Je continue de mettre mon blog à jour en postant ça. Pour l’anniversaire de mes 13 ans, ma mère m’avait offert 1 kilo de pâte à modeler « giotto plastiroc » et je n’avais pas encore eu d’idée pour l’utiliser. Et puis je me suis dis que ce serait bien de pouvoir créer mes propres bagues et pendentifs. Alors c’est ce que j’ai fait. Pendant les vacances d’octobre j’ai commencé à me modeler pleins de petits sujets. Après je les ai peint. Et ensuite, le moment est venu où je me suis rendue compte que je n’avais aucun support de bagues. Donc j’en ai acheté. Après j’ai voulu les coller, mais le moment est venu où je me suis rendue compte que je n’avais pas de colle forte ! Et ce n’est que pendant les vacances de Noël que mon père est allé m’en acheter et que j’ai pu finaliser mes bagues. Voilà le résultat !

Boîtes de bonbons… Oubliées ?

Bon, par quoi commencer ? Pendant les grandes vacances je suis partie six semaines en Croatie. J’avais donc décidé de ramener des souvenirs à mes amis, une bonne intention en soi… Et de créer de jolies boîtes de bonbons pour leur offrir. Mais voilà, tout ne s’est pas passé comme prévu. Je suis rentrée de Croatie avec tous mes bonbons, et j’ai commencé à faire mes boîtes. Après ça, il y a eu la rentrée et je ne les avais pas encore fini, puis les vacances d’octobre où je les ai continué mais toujours pas finis, puis les vacances de noël où je me suis dis « Bon Florence, il y a bien un moment où tu devras t’y mettre ! ». Alors , après environ 6 mois (j’ai honte, j’ai honte), je les ai enfin terminé ! Au début, j’ai eu quelques problèmes car les bonbons sont encore bons mais certains avaient fondu et c’est mon frère qui les a mangé car ils étaient collants et je ne pouvais pas les mettre dans mes boites. Il ne me reste plus qu’à (ne pas oublier de) les offrir !

 

Le monument

Ce palais en pop-up, qui s’inspire de différents palais orientaux, serait placé dans un parc en tant que folie. Il serait en l’hommage de Louis Gonse, maire de Cormeilles-en-Parisis entre 1892 et 1919, qui était historien de l’art et orientaliste, c’est à dire qu’il a mis à la mode l’orient dans l’art.

L’intrus

La consigne de ce projet était de faire passer un message avec un « intrus ». Or, lorsque j’avais 13 ans (aux vacances de printemps 2011) j’ai appris à mon plus grand étonnement, que le mariage homosexuel était interdit. À vrai dire, le fait qu’ils aient le droit de se marier m’avait toujours semblé évident, et j’ai été tellement surprise en l’apprenant que maintenant c’est souvent un sujet de débat avec mes amies qui sont plus ou moins d’accord sur ce sujet avec moi. Pourquoi ne sommes nous pas tous égaux devant la loi ? Je trouve ça injuste. C’est justement le message que j’ai voulu faire passer avec ce projet d’art plastique.

Cabane entre cousins

100816-Cabane

Mes grand-parents ont déménagés  dans le Gers en 2005. Profitant du jardin, j’avais commencé à créer une cabane avec mon grand-père. Aussi avec mes cousins, lorsque nous étions petits, nous avions absolument envie de partir tous ensemble là bas. Aux vacances de la Toussaint en 2007, pour la première fois, nous sommes partis tous ensembles et avons amélioré la cabane. Tous les matins, on se levait à 8h pour avoir l’air brave et on s’entassait dans la cabane, même par temps humide et froid. Je nous visualise encore en train de grelotter en faisant comme si nous préparions des plans alors que comme tout enfant nous ne faisions pas grand chose. Au fil des années nous avons peaufiné cette cabane. Le projet était d’en faire un vrai palais. En 2010, j’ai crée la sonnette et la mangeoire à oiseaux.

Avec Gabriel, Jacques, Élodie et Christophe.